Vingt minutes pour nettoyer 250 pages

L’exercice peut paraître un peu gratuit, mais cela va suffire à vous donner une idée de ma façon de travailler: pour nettoyer minutieusement un texte pourtant long de plusieurs dizaines de pages (le Hamlet de Shakespeare, pas moins!), il peut suffire de quelques minutes… à la condition de s’être doté, comme moi, de quelques moulinettes de traitement – et surtout de savoir s’en servir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *