A la gloire de POV-Ray et de la trigo

La plupart des groupies de la 3D avec des logiciels libres se focalisent sur Blender et ignorent totalement POV-Ray, et moi, au contraire, je me suis presque tout de suite amusé comme un petit fou avec POV-Ray, alors que j’ai toujours trouvé Blender lourdingue et frustrant. A mon avis, la pierre d’achoppement entre ces deux merveilles informatiques, c’est la trigonométrie. Dès qu’on a compris le minimum minimorum de la trigo — le théorème de Pythagore, le sens des mots radian, sinus, cosinus et tangente, mais vraiment à peu près rien de plus –, eh bien aussitôt on fait presque tout ce qu’on veut avec POV-Ray; et ce qu’on ne sait pas faire tout de suite, on apprendra très vite à le faire parce que c’est amusant et que ça fait grésiller les neurones d’une façon vraiment très stimulante. En revanche, si on a décidé une bonne fois pour toutes qu’on était fâché à mort avec la trigo parce qu’elle fait mal à la tête, eh bien c’est râpé pour POV-Ray et il faut donc se rabattre sur les interminables manipulations avec les yeux et la souris — et c’est vrai que Blender convient assez bien pour ça. Mais pétard, qu’est-ce que c’est pas pratique et chronophage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *